TECHNOLOGIES & MATÉRIAUX

La construction d'un ski est un processus en plusieurs étapes et chaque élément du ski est pensé et conçu dans les moindres détails. L'équipe sélectionne soigneusement les matériaux, sans compromettre la qualité, la durabilité et les performances de chaque ski.

Au-delà d’être un ski québécois, nous misons avec discipline sur la production responsable de toute notre technologie de glisse. Un tour d’horizon rapide sur les faits concrets : matériaux composites biosourcés à 50% pour le topsheet (ce qu’on voit à l’oeil nu), graphiques imprimés directement sans film, résines biosourcées à 30%, essences de bois issus de coupes responsables situées à moins de 100km du lieu de production (Rimouski).

La cambrure à 3 points maximise la tenue de route et la capacité de stockage d'énergie du ski sans compromettre l'agilité. Au lieu d'avoir une distribution traditionnelle de la pression de la carre sur la neige, trois zones distinctes de haute pression sont créées.

En savoir plus


Tous les skis Ferreol sont fabriqués avec une construction semi-cap. Bien qu'il s'agisse de la méthode la plus complexe et la plus coûteuse, c'est aussi la plus solide et la plus efficace. Elle offre la même durabilité et la même tenue de carre que la construction standard ou "sandwich", mais avec un poids inférieur et une meilleure résistance aux chocs. Contrairement à d'autres fabricants, notre construction semi-cap comprend une paroi latérale sur toute la longueur pour une protection complète.


La tail de nos skis est conçue pour maintenir la fixation de vos peaux en place. De plus, elle peut être entaillée pour un meilleur ajustement avec votre clip de peau. Ainsi, vous pouvez vous aventurer en toute confiance, même dans les conditions les plus difficiles.


Les noyaux de peuplier utilisés dans les skis Ferreol proviennent de forêts durables. Cela signifie que la coupe est effectuée dans le plus grand respect de l'environnement. Des coupes sélectives sont effectuées pour améliorer la régénération des forêts. Afin de minimiser les pertes, le bois est assemblé et parcourt moins de 100 km avant d'arriver à l'usine de fabrication, située à Rimouski. Enfin, le peuplier rend les skis plus légers et plus résistants.


Les noyaux d'érable utilisés dans les skis Ferreol proviennent également de forêts durables situées à moins de 100 km de l'usine de fabrication. L'érable maximise la durabilité des skis.


La plaque de montage en bois de merisier rend les skis plus légers, tout en répondant aux normes de sécurité les plus élevées pour l'ancrage des fixations. Le bois de merisier permet également au ski de rester ludique dans la neige profonde.


Notre topsheet en polyamide est biosourcé à 50%, composé de 20% de matériaux recyclés et fabriqué avec de l'huile de ricin. Cela rend nos skis extrêmement durables et hydrofuges, ce qui garantit la longévité de nos produits. De plus, les graphiques sont imprimés numériquement sur ce matériau, ce qui réduit l'impact environnemental de notre topsheet.


Ferreol utilise l'époxy Super Sap d'Entropy Resins dans tous ses skis. Cette résine biosourcée à 30% offre les mêmes performances que les résines traditionnelles, mais avec un impact environnemental moindre.


La plaque de montage Titanal est conçue pour affronter les conditions les plus difficiles. Elle ajoute une rigidité isotrope sous la botte, ce qui augmente l'adhérence et la stabilité sur la neige ferme. De plus, sa qualité supérieure permet de dépasser les normes de sécurité nécessaires


Bien que la fibre de verre ne soit pas aussi rigide que la fibre de carbone, elle est plus solide. La résistance est la capacité d'une fibre à ne pas se briser sous le poids d'une charge. C'est pourquoi cette fibre est le choix idéal lorsqu'il s'agit d'ajouter force et durabilité aux skis.


La fibre de carbone possède les propriétés mécaniques parfaites pour la construction de skis haut de gamme. Elle est également bien adaptée aux skis de randonnée, en raison de son excellent rapport légèreté/rigidité. Le carbone rend le ski léger à la montée, mais solide à la descente.


Bien connu dans l'industrie alimentaire pour ses graines, le lin est une plante qui peut également être utilisée comme fibre naturelle dans les matériaux composites. Ses propriétés mécaniques se situent entre celles des fibres de verre et de carbone, ce qui en fait un choix idéal pour remplacer les fibres synthétiques. De plus, la production de la fibre de lin est pratiquement neutre en carbone. À masse équivalente, la fibre de lin (1,1 kgCO2eq) est 10 fois moins nocive que la fibre de carbone (11,4 kgCO2eq), et plus de deux fois moins nocive que la fibre de verre (2,45 kgCO2eq).