Technologies

CAMBRURE 3P

La cambrure à 3 points de contact permet de maximiser le tenue de route et l’énergie emmagasinée du ski, sans compromettre son agilité. Plutôt que la pression soit uniformisée sur toute la longueur de la carre du ski lors d’un virage, trois zones de forte pression distinctes sont créées. Ce blog vous décrira d'abord ce qu'est la cambrure 3P physiquement puis les avantages et le fonctionnement de cette technologie seront détaillés.

C'est quoi la cambrure 3P?

La cambrure en trois points (3P) est la cambrure exclusive du Pionnier 104 et de l'Explo 96. Cette cambrure a une forme particulière qui la sépare des cambrures des autres skis. En effet, lorsque écrasée à plat, la cambrure 3P crée 3 zones de contact étroites. En d'autres mots, la zone entre l'avant du pied et le début du rocker avant est légèrement surélevée, même chose pour la zone entre l'arrière du pied et le début du rocker arrière.

La cambrure 3P du Pionnier 104 et du Explo 96 est conçu pour maximiser la pression dans ces 3 zones de contact en minimisant la longueur de contact. Grâce à nos outils et à Sooth Ski, nous pouvons précisément prédire la déformée des skis lorsqu'ils sont mis à carre. La vraie déformée du Pionnier 104 (172cm) est comparée à celle d'un ski d'une autre marque. Pour le Pionnier 104 en bleu, on voit que lorsque le centre de botte touche le sol, le ski n'est pas en contact avec le sol immédiatement avant et après le pied. Pour le ski en orange, c'est la totalité du ski qui entre en contact avec le sol ce qui crée plutôt une pression uniforme.

Les plus observateurs parmi vous aurons peut-être déjà observé ce phénomène sur d'autres skis. En effet, certains skis avec beaucoup de cambrure peuvent aussi avoir ce comportement. Cependant, les autres skis ne le font pas de façon aussi prononcée que le Pionnier 104 ou l'Explo 96. Pour cette raison, nos skis d'hors-piste offre un comportement sur neige unique qui offre un grand retour d'énergie en sortie de virage tout en demeurant agile et joueur.

À quoi ça sert la cambrure 3P?

Après toutes ces explications, c'est quand même légitime de se demander à quoi ça sert la cambrure 3P. Cette technologie permet de diminuer la pression dans les bouts du ski à de faibles angles d'attaque. Une pression plus faible aux extrémités du ski se traduit par une plus grande facilité à pivoter le ski. On parle souvent de ce comportement comme étant "joueur" ou "agile". C'est ce qui fait que le Pionnier et l'Explo sont les skis parfait pour négocier des virages serrés entre les arbres de votre sous-bois préféré.Toutefois, lorsque le ski est mis à carre avec une angle plus prononcé, dans une situation de carving à court rayon par exemple, la cambrure 3P se comporte comme une cambrure normale et transfert plus de pression dans les bouts du ski. Cela permet au ski de conserver une bonne accroche tout en permettant un retour d'énergie rapide. Le résultat? Des skis exaltant et polyvalent qui vous permettront de profiter de votre saison au maximum !

DISTRIBUTION DE RIGIDITÉ

Lorsque le moment est venu de changer vos vieux skis pour une nouvelle paire, c'est souvent un défi pour certains de choisir le bon modèle. Il est possible de participer à une journée de démonstration pour essayer différents modèles, mais tous les skieurs n'ont pas ce temps et souvent tous les modèles ne sont pas disponibles. La solution est donc de se fier aux informations fournies par les différents fabricants. Cependant, chacun a sa propre façon de présenter ses skis, il n'est donc pas facile de s'y retrouver.

Nous avons mis à votre disposition les distributions de rigidité de nos skis. Une manière numérique et objective de vous informer sur cette propriété mystérieuse mais très importante des skis : la rigidité. Plus de transparence, plus d'informations, mais aussi plus de questions.

Ce ski a 100mm au patin, 20m de rayon et 180cm de longueur. Cela semble correspondre à mes besoins, mais est-il rigide ou souple? "Ce modèle a un flex de 8/10." Mais qu'est-ce que cela signifie?

C'est quoi la distribution de rigidité d'un ski?

La distribution de rigidité, c'est le graphique de la rigidité en flexion ou en torsion en tout point sur un ski.
Voici quelques définitions pour y voir plus clair.


Déformée: La forme d'un ski lorsqu'une charge est appliquée (force ou couple). C'est un peu une mesure d'à quel point le ski fait la banane.

Distribution: Variation de Y (dans ce cas ci, la rigidité) selon la position X (distance à partir du centre du ski).

La rigidité en flexion

À quel point c'est difficile de flexer un ski
Symbole : EI, mesuré en Nm²

La rigidité en torsion

À quel point c'est difficile de tordre un ski
Symbole : GJ, mesuré en Nm²

Pourquoi on s'intéresse à la distribution de rigidité?

La rigidité d'un ski va grandement affecter son comportement sur neige. En effet, plus un ski est rigide en flexion, plus il sera stable à haute vitesse. La rigidité en torsion est aussi importante. Plus un ski est rigide en torsion, plus la tenue de carre sera bonne. Cependant, un ski plus souple sera plus facile à déraper et plus facile à faire tourner. C'est pour cette raison que la rigidité des skis va varier selon l'utilisation qu'on va en faire.

De plus, le comportement du ski peut aussi varier selon la rigidité locale du ski. Imaginons 2 skis avec des rigidités moyenne en flexion égale. Si on se fit seulement à la rigidité moyenne, on pourrait penser que les skis auraient le même comportement sur neige pour ce qui est de la rigidité en flexion. Cependant, un ski pourrait être plus mou à l'arrière et l'autre à l'avant. Ils n'auront donc pas nécessairement le même comportement. C'est pour cette raison que la distribution de rigidité est importante et qu'il n'est pas nécessairement suffisant de regarder la rigidité moyenne.

Comment la distribution de rigidité est-elle mesurée?

Pour mesurer la distribution de rigidité en flexion d'un ski, on applique une force connue au ski et on mesure la déformée du ski en tout point. Pour mesurer la distribution de rigidité en torsion d'un ski, on applique un couple connu au ski et on mesure l'angle de déformation en torsion du ski en tout point. Un groupe de recherche de l'Université de Sherbrooke supervisé par Alexis Lussier-Desbiens a mis au point une machine pouvant mesurer ces 2 paramètres ainsi que la géométrie et la cambrure du ski en moins de 2 minutes. Désormais exploitée par Sooth Ski, cette technologie est celle que Ferreol utilise pour mesurer les propriétés mécaniques de ses ski.

Étude de cas: L'Explo 96

Notre processus de conception permet de réduire le nombre de prototypes nécessaires pour arriver au concept final. Après avoir dessiner la géométrie d’un nouveau prototype et fabriquer une première maquette à l'échelle, nous choisissons les différents matériaux et leur configuration pour obtenir la rigidité en flexion et en torsion souhaitée. Enfin, nous fabriquons un premier prototype dans nos locaux de Beaupré pour le tester sur les pentes du Mont-Sainte-Anne. Les tests sur neige sont la dernière étape d'un cycle de conception. C'est à cette étape où on doit laisser un peu de côté l'ingénierie et se fier à l'expérience et à l'évaluation de nos testeurs. Si le ski se comporte comme attendu, le design est complété. Sinon, des ajustement seront nécessaires.

Dans le cas du Explo 96, nos testeurs ont indiqué que le ski était agile et facile à contrôler, mais qu'il gagnerait à être plus fougueux et stable dans les bosses ou en terrain variable. Nos concepteurs ont donc décidé d'augmenter la rigidité avant (tip) du ski pour pallier à ce problème.

La figure ci-dessous présente les distributions de rigidité d'un des premiers prototypes de l'Explo 96 (orange) et la version finale (bleu).

En augmentant la rigidité avant (tip), on permet au skieur d'avoir une position plus agressive (plus de poids vers l'avant) et on augmente la stabilité du ski dans les bosses et le terrain variable. Toutefois, en conservant une rigidité plus faible à l'arrière (tail), on permet au skieur de sortir du virage à tout moment et d'amorcer un dérapage habile pour contrôler rapidement vitesse et direction.

Le résultat? Un ski fougueux et agile qui performera autant dans les sous-bois serrés que sur neige ferme.

Pour résumer, si nos concepteurs s'étaient seulement intéressé à la rigidité moyenne, il aurait été impossible de faire cette analyse et d'optimiser le comportement du Explo 96. C'est pour cette raison, que la mesure des distributions de rigidité est un outil important de notre processus de conception.

LA DISTRIBUTION DE RIGIDITÉ DE NOS SKIS

PIONNIER 104

Le Pionnier 104 a une rigidité en flexion plus élevée que la moyenne (courbe du haut). Jumelé avec sa cambrure prononcée, le Pionnier promet un retour énergique en sortie de virage. De plus, sa spatule arrière plus souple absorbe les imprévus.

La rigidité en torsion équilibrée du Pionnier 104 assure une bonne tenue des carre tout en gardant le ski agile et polyvalent.

EXPLO 96

Les matériaux de l'Explo ont été choisis pour atteindre un équilibre entre le poids et la rigidité afin d'en faire un ski capable de se démarquer dans toutes les conditions qu'on retrouve au Québec. Pour sa taille, il a une rigidité en torsion élevée qui lui procure une bonne accroche dans la neige ferme. Couplés avec ces rockers, cela en fait un ski très polyvalent.

ZIGZAG 92

Le Zigzag offre un peu plus de souplesse dans les spatules que l'Explo, ce qui permet plus de contrôle et d'agilité pour vos figures ou sauts de bords de piste. De plus, ça rigidité en torsion est élevée sous le pied, mais modéré aux spatules afin de vous permettre de vous sortir de n'importe quelle situation. Malgré tout, grâce à son rayon court, vous serez surpris à quel point vous pouvez pousser ce ski dans vos virages.